1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (1 Vote)

L'ancêtre du Tennis est le Jeu de Paume, joué à mains nues ou gantée en en cuir, puis avec une raquette. Il consistait à renvoyer la balle (un éteuf) au-desssus d'un filet. L'étrange comptage des points (les 15, 30 et 40, correspondaient a priori au nombre de pas effectués après chaque engagement), qui surprend les novices au Tennis, est resté.

Des années de pratique du jeu de paume l'ont fait ressembler de plus en plus au tennis moderne. C'est sur herbe que naissent les premiers courts de Tennis, dans la deuxième moitié du 19ème siècle, grâce au Major Gary Hem, puis au Major Wingfield qui va commercialiser ce sport.

Le mot tennis vient lui de l'ancien français tenez, mot adressé à l'adversaire au moment de servir.

Le premier tournoi amateur aura lieu en 1876. Wimbledon nait l'année suivante. Le championnat des états-unis arrive en 1881, celui d'Australie en 1905 et les internationaux de France en 1925.

Le tennis moderne nait lui en 1968, quand les quatre épreuves majeures quittent leur statut de tournoi réservé aux amateurs, pour s'ouvrir aux joueurs professionnels qui jouaient alors sur un circuit parallèle. Tennismania ne prend les résultats des Grand Chelem en compte qu'à partir de cette date.

L'expression réussir le Grand Chelem décrit l'exploit de gagner les 4 tournois de tennis majeurs (Open d'australie, Roland-Garros, Wimbledon et Us Open) dans la même année.

C'est en 1933, que deux journalistes, empruntant le terme au Bridge et au Golf, semblent avoir utilisé cette expression pour la première fois. Cette année là, Jack Crawford, un australien, atteignait la finale des internationaux des Etats-Unis après avoir remporté ceux d'Australie, de France et de Grande-Bretagne. L'autralien a perdu cette dernière finale de l'année et le premier grand chelem a été remporté par Donald Budge en 1938, sans que l'expression ne devienne officielle. Elle ne sera popularisée que bien des années plus tard, quand Lewis Hoad se rapprochera à deux sets de l'exploit.

Rod Laver est le dernier joueur à avoir réalisé ce fameux grand chelem, en 1962 et 1969. Chez les femmes, la performance a été réalisée par Maureen Connolly en 1953, Margaret Court en 1970 et Steffi Graf en 1988.

Les tournois du Grand Chelem ont enfin la particularité de se dérouler au meilleur des 5 manches chez les messieurs, ce qui participent aussi grandement à leur dimension particulière auprès des amateurs avertis comme du grand public.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir